Quel budget pour des vacances en Islande ?

Vacances en Islande - Bien préparer le budget

Vous avez prévu de partir en Islande et forcément la question du budget se pose.
C’est en général la deuxième question après la classique  » quand partir en Islande ? ». Les deux interrogations sont évidement liées puisque le budget à prévoir sera plus élevé en haute saison.
Mais de toute façon, vous êtes certainement au courant, l’Islande n’est pas une destination bon marché.

Le budget vacances en Islande

Partir en Islande n’est pas un choix fait par soucis d’économie. Le coût de la vie sur place est l’un des plus élevés d’Europe.
Le cours de la monnaie locale ( La Couronne ou ISK) peut légèrement varier et permettre un change légèrement favorable pour l’euro, mais cela n’impactera pas de façon drastique votre séjour sur place.
Les postes les plus onéreux pendant vos vacances sur place seront liés à l’hébergement bien sûr mais aussi à la restauration. Et bien évidement les transports pour vous rendre sur l’île mais aussi une fois sur place.

Billet d’avion pour l’Islande

Comme toutes les îles, le poste transport dans le poids du voyage est toujours important. Pour se rendre en Islande, il vous faudra donc prendre un avion entre Paris et Reykjavik.
Un vol direct entre la France et l’Islande dure entre 3 et 4 heures. Les compagnies Icelandair, Finnair, Scandinavian AirLines ou Air France sont les principales solutions pour parcourir les 2400 kilomètres qui séparent les deux pays.
Le prix d’un billet d’avion pour l’Islande varie énormément en fonction des saisons, avec des écarts allant de moins de 200 € ( promo ou compagnie bas prix comme Transavia) à plus de 600 € l’aller retour ( prix par personne et TTC)

Se loger en Islande

Attention, voici l’un des poste de dépenses les plus important : l’hôtel.
Pour se loger en Islande, et surtout dans les principales villes ou attractions touristiques, les hôtels de 3 ou 4 étoiles sont  plus chers qu’en France mais on arrive à trouver des solutions très convenables à 100 ou 150 € par nuit. Il est possible de trouver des prix plus faibles en optant pour les chambres d’hôtes, les auberges de jeunesses ou encore les campings ( en été !) . Les plateformes collaboratives type AirBnB proposent des très bonnes solutions assez économique.

Se nourrir en Islande

Amateurs de restaurant, l’Islande n’est pas forcément votre Eldorado. D’abord parce qu’on ne visite pas le pays pour sa gastronomie mais aussi parce que les prix pratiqués dans les restaurants sont très élevés, surtout dans les zones touristiques. Un plat sera autour de 30 €, comptez 50 € pour un bon restaurant, sans compter les desserts et le vin qui sont quasi hors de prix !
A noter que les Islandais prennent de très solides petit déjeuner et des encas plus légers à midi.
Il est possible de trouver des petits déjeuner à volonté autour de 15 €

La vie sur place

Une fois sur place, logé et nourri, vous allez découvrir le pays.
La location de voiture est très vivement conseillée mais vous pouvez aussi opter pour des transports en commun ou des circuits organisés. Pour la location de véhicule, l’essence est un peu plus chère qu’en France.

Le prix des visites sur place est variable. La plus part des parcs nationaux sont gratuits mais pas l’entrée de Blue Lagoon par exemple ( 50 €  par adulte, gratuite pour les enfants jusqu’à 13 ans)
Certains musées vous feront aussi payer l’entrée, entre 5 et 10 €.

Enfin, côté souvenirs à ramener, quelques éléments de décoration peuvent attirer votre attention, ou un célèbre pull islandais voir même un casque de viking. Mais le budget souvenir ne devrait pas être très important, l’Islande est surtout un pays que l’on visite pour son environnement unique.

Les prix en hiver

Bien sûr, tous ces prix baissent nettement en hiver. De 20 à 50 % de moins pour certains logements. Les restaurant eux ne bougent quasiment pas leur prix. Par contre, d’autres dépenses apparaissent : celles des loisirs type raid en moto neige, aurore boréale en 4×4 etc… mais cela n’a sans doute pas de prix !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *